article

La physique quantique appliquable au vivant dans les soins thérapeutiques.

17 Mai 2020 | Thérapies alternatives

« Si vous voulez trouver les secrets de l’univers, pensez en termes d’énergie, de fréquence, d’information et de vibration »

 

N. Tesla

 

Avant d’aborder la physique quantique en tant que telle, je voudrais bien spécifier que je ne suis ni un scientifique, ni un spécialiste de celle-ci, je cherche simplement, dans cette page, à partager ce que j’en ai compris et ce que d’autres bien plus qualifiés que moi en disent, pour la rendre accessible au plus grand nombre (en tout cas, je l’espère !!!) et voir en quoi elle sert et éclaire, d’un nouveau jour, certains processus thérapeutiques.

 

En premier lieu, j’aimerais voir rapidement avec vous en quoi les anciens paradigmes scientifiques nous influencent encore aujourd’hui, alors qu’ils deviennent obsolètes, maintenant, en regard de la physique quantique, des neurosciences et de l’épigénétique.

 

 

Voici ce qu’en dit, résumé par mes soins, Stéphane Drouet (voir livres conseillés) :

 

 

 

1/ « Nous sommes séparés les uns des autres, le sujet n’a aucune influence sur l’objet, l’être humain est une mécanique fait de pièces détachées » (Isaac Newton) : dans l’infiniment petit, l’espace qui sépare le noyau d’un atome et un électron n’est pas « vide », c’est un espace fait d’information et d’énergie, ce qui veut dire que nos pensées, nos émotions…, émettent des ondes qui nous relient aux autres sur une certaine fréquence idem pour chaque partie de notre corps (organes, muscles,…) qui émet également une certaine fréquence ➞ nos pensées, nos émotions ont, donc, une influence sur notre environnement aussi bien intérieur qu’extérieur. Chaque cellule de notre corps est en contact instantané avec toutes les autres cellules qui nous composent ➞ continuum d’informations et d’énergie.

 

2/ « Le corps et l’esprit sont deux entités distinctes, l’une matérielle, l’autre immatérielle et l’esprit domine le corps » (René Descartes) : Selon les dernières recherches en neurosciences, nous aurions quatre cerveaux : celui du cœur (40 milles neurones seulement mais dont le rayonnement magnétique est 5000 fois plus puissant que celui de la tête et le champ électrique 100 fois !!! ), du ventre (cerveau entérique ou viscéral : 200 millions de neurones), de la tête (100 milliards de neurones) et du corps (notamment les fascias via le système nerveux) ➞ il semblerait qu’il y ait une intelligence qui gouverne le corps, inter-reliée avec celle de la tête (9/10ème des ramifications nerveuses et du flux d’informations vont du corps vers la tête via le nerf vague et seulement 1/10ème de la tête vers le corps ➞ alors qui domine ???).

 

3/ « L’évolution se fait de manière aléatoire et seuls les plus forts survivent notamment au niveau de nos gènes » (Charles Darwin) : Oui, mais avec les avancées de l’épigénétique, on s’aperçoit que les marqueurs situés à l’entrée de l’Adn permettent de faire évoluer les humains en s’ouvrant ou non, suivant nos pensées et nos émotions ➞ notre organisme s’adapte par coopération avec l’environnement pour évoluer ➞ on a donc besoin à la fois de coopération et de compétition pour vivre, avancer et évoluer.

 

4/ « L’ennemi vient de l’extérieur » (Louis Pasteur) : Les micro-organismes sont, donc, selon lui nos ennemis alors que, par exemple, nos bactéries sont essentielles pour notre santé ➞ nos intestins en possèdent plusieurs centaines de milliards. Dans le Science et Vie de septembre 2015, il est dit que nous sommes entourés d’un nuage de bactéries et de microbes, qui nous sont propres, comme une empreinte, et que nous partageons avec notre milieu familial, 35 à 40 % de ces bactéries, comme un lien nous unissant.

 

Alors le quantique, c’est quoi ? Le quantique, c’est une science qui nous parle surtout des lois issues du fonctionnement de l’infiniment petit et donc des lois qui régissent l’invisible (car les particules à ce niveau restent encore invisibles à nos appareils de mesure).

 

 Nous pourrions dire aussi que, comme elle étudie les lois de l’invisible, elle étudie aussi les lois des interactions invisibles entre nous, comment nous nous influençons et nous percevons bien au-delà de nos 5 sens. Elle nous apprend également comment le sujet de l’expérience, en l’occurrence nous dans notre vie quotidienne en tant qu’observateur, nous influençons notre réalité et notre environnement au-delà de nos 5 sens.

 

C’est une science qui fait le lien avec le spirituel en reprenant les grandes vérités fondamentales des traditions orientales qu’elle traduit en termes simples et scientifiques, ce qui était connu en termes spirituels.

 

Toute notre technologie actuelle découle d’elle,  par exemple : les ondes wifi, les radios, les clés de voiture à ouverture à distance, les téléphones portables, … > ils communiquent à distance dans l’invisible.

 

En ce qui concerne notre propos, par rapport au vivant, 4 lois la définissent :

 

1/ « La loi d’onde/corpuscule » : nous sommes constitués de milliards de particules, ces particules émettent et reçoivent des paquets d’énergie et d’informations (quantas) ➞ ces particules peuvent être matérialisées et être de nature ondulatoire en même temps (expérience des fentes de Young qui, suivant l’observateur, deviennent soit matière soit lumière, ce que l’on appelle l’effondrement de la fonction d’onde quand il y a matérialisation) et nous sommes, donc, à la fois matière et lumière.

 

2/ « La loi d’indétermination » : Quand on mesure l’activité d’une particule, on a une grande difficulté à la localiser et à mesurer plusieurs paramètres ➞ par exemple : on peut mesurer son intensité mais pas sa vitesse et inversement.Nous sommes à la fois ici et loin ➞ des expériences ont été réalisées et mesurées sur 2 sujets éloignés avec encéphalogramme et des capteurs au niveau du cœur et du ventre ➞ on a demandé à l’un des 2 d’envoyer des pensées à l’autre et les ondes mesurées se sont synchronisées chez les 2  ➞ ce qui expliquerait les thérapies à distance, les intuitions, les ressentis de l’autre, …, voire même certains phénomènes de télépathie, de voyance et de médiumnité.

 

3/ « La superposition des états quantiques » :  quelle que soit l’image choisie, dans le « vide » quantique, tout est possible, car il est composé de différentes « réalités » discontinues (donc de différents choix possibles) et c’est par des va-et-vient incessants et successifs de la conscience, non appréhendables par le cerveau, tellement ils sont rapides, que cela crée une réalité continue pour nous (telles les 24 images/seconde du cinéma, voire plus maintenant 48 et même 60 images/seconde, qui crée un film comme une continuité, comme une réalité). Quand nous repassons de ce vide qui crée 2 images discontinues de notre réalité continue, tous les choix sont possibles et quand on choisit l’un d’eux, on choisit une option (effondrement) qui rend indisponibles tous les autres dans l’instant.Notre travail en tant que thérapeute, notamment dans la Thérapie quantique neurosensorielle et les techniques telles que la M2P, est de faire revenir la personne que l’on aide au moment de tous les choix possibles ➞ on y arrive par le cerveau du cœur (souvenez-vous, son champ magnétique est 5000 fois + puissant que celui de la tête et son champ électrique 100 fois !!!) qui est capable d’entrer dans cet espace quantique, et non celui de la tête.

 

4/ « L’intrication » : Lorsque vous avez une particule et que vous la séparez en deux, ces deux particules continuent à être en lien à distance et adoptent, quelle que soit la distance, le même comportement. À partir du moment, par exemple, où on est relié au niveau génétique (enfants, parents, jumeaux, …), on interagit les uns sur les autres à distance instantanément même si on n’en a pas conscience ➞ ce qui amène un changement de vision du monde, sur nos comportements, nos pensées, nos émotions ➞ ils créent des effets sur les personnes qui nous entourent ➞ ce qui veut dire, également, qu’avec des personnes avec qui on a vécu des choses au niveau émotionnel, entre autre, il existe toujours un lien à distance et on continue encore à avoir un effet chez l’autre et vice-versa, même s’il y a des années.

 

 

« Toute vérité nouvelle franchit 3 étapes : Elle est tout d’abord ridiculisée, puis subit une forte opposition et finit par être acceptée et considérée comme ayant toujours été une évidence »

Citation apocryphe d’A. Schopenhauer

 

 

 

 

 

 

Pin It on Pinterest

Je veux partager ça!